La prévention et le dépistage sont deux axes forts pour lutter contre les cancers. Informez-vous sur les bonnes pratiques pour prévenir les cancers et les risques de récidives.

Dans cette page

Les principaux facteurs de risque

Certains facteurs de risque, dits « internes », sont liés à notre âge ou à notre histoire familiale. 

D'autres, dits « externes », sont liés à nos comportements ou à notre environnement. Parfois sous-estimés, ils sont pourtant responsables de plus de cas de cancers que ceux générés par l'âge ou l'hérédité. On estime ainsi que 4 cancers sur 10 pourraient être prévenus.

Le saviez-vous ?

illustration bloc 275

Comment réduire mes risques de cancer ?

Pour aider chacun à adopter des stratégies de prévention utiles, l’Institut National du cancer (INCa) propose un test en ligne.

Faites le test en cliquant ici.

 

Détecter tôt pour mieux soigner : le dépistage

Le dépistage permet d’identifier au plus tôt un cancer pour le traiter à un stade précoce et de favoriser les chances de guérison. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d’éviter un cancer grâce au repérage et au traitement d’une lésion précancéreuse.

Il existe 2 types de dépistage :

Le dépistage individuel pour les cancers :

Votre médecin traitant sera le plus à même de vous orienter vers le bon examen ou le bon spécialiste.

Le dépistage organisé par les autorités de santé pour les cancers :

Dans le cadre du dépistage organisé, un courrier vous sera adressé à votre domicile vous invitant à suivre la démarche établie.

Se faire dépister

L’INCa met à votre disposition un outil web « Vos conseils dépistage» qui permet à chaque internaute d’accéder de manière simple et rapide à une information personnalisée sur l’ensemble des dépistages qui lui sont recommandés.

Cet outil propose des informations sur les avantages et inconvénients des dépistages, les symptômes à surveiller ou encore des conseils de prévention pour réduire autant que possible son risque de cancer.

Prédispositions héréditaires aux cancers

La prédisposition héréditaire au cancer concerne entre 5 et 10 % des cancers. Elle expose les personnes concernées à un haut risque de cancer, associé à un risque de transmission à sa descendance.

L’identification des personnes prédisposées permet de leur proposer une prise en charge médicale adaptée (dépistage, prévention), ainsi qu’à leur famille.

Depuis 1988, le département d’oncogénétique du Centre Jean PERRIN prend en charge des patients présentant une prédisposition héréditaire au cancer, suspectée ou confirmée.