Les soins oncologiques de support (« Suppportive care ») sont définis comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement à leurs traitements, et ce tout au long de leur parcours.

Dans cette page

Ce qu’il faut savoir

La prise en charge de votre cancer ne s’arrête pas au seul traitement de la maladie. Les Soins Oncologiques de Support - SOS - répondent à vos besoins tout au long de votre prise en charge, notamment en termes de douleur ou de fatigue et plus généralement à vos besoins sur le plan physique, psychologique et social.

La prise en charge au Centre

Après un développement progressif de l’offre de soins de support au Centre Jean PERRIN, un département dédié est officiellement déployé en septembre 2019 sous la responsabilité du Dr Christine VILLATTE, responsable hospitalière, et du Pr Alexandre LAUTRETTE, responsable universitaire.

Une collaboration régulière et coordonnée des équipes du département avec les équipes soignantes, permet ainsi une approche plus globale du soin. Une meilleure compréhension de la spécificité des soins en cancérologie est partagée par tous et contribue à instaurer une mobilisation, une dynamique commune, qui est le meilleur gage de la qualité des soins.

L’hôpital de jour soins de support et l'Unité de Gestion des Entrées Imprévues - UGEI

Tous deux sont localisés au rez-de-chaussée, au niveau du plateau de consultations.

  • Le dispositif de l'hôpital de jour soins de support permet une évaluation globale de vos besoins sur un temps réduit. L’ensemble des spécialistes des soins de support vous proposent notamment les bilans en 1 jour : vous êtes pris en charge dans un lieu dédié et vous n'avez pas besoin de vous déplacer. 
  • L’Unité de Gestion des Entrées Imprévues est ouvert aux patients du Centre Jean PERRIN de 9h à 17h du lundi au vendredi. Cette unité permet de prendre en charge des patients ayant :
    • des effets secondaires liés aux traitements comme des aplasies fébriles, une anémie ou des nausées,
    • des complications liées à la maladie (aggravation net/ou progression de leur pathologie) comme des compressions médullaires, du liquide d’ascite à ponctionner, des douleurs...

Certains arrivent directement après leurs consultations ou un scanner. Après leur prise en charge dans cette unité, les patients sont soit hospitalisés dans un service de soins du Centre soit retournent à domicile.

L’arrivée d’un patient est décidée conjointement entre le médecin de l'UGEI et l’oncologue référent. Elle dépendra de l’état général du patient et des lits disponibles dans l’établissement.

L'offre de soins

  • Prise en charge de la douleur

    Vous pouvez être reçu en consultation « douleur chronique » avec un médecin spécialiste. Un hôpital de jour soins de suppot, localisé sur le plateau des consultations, peut également vous accueillir, si vous devez bénéficier de soins spécifiques ou d’une prise en charge faisant intervenir plusieurs professionnels de l’équipe.

    Vous pouvez être orienté vers un médecin spécialiste de la douleur au Centre Jean PERRIN, sur demande de votre médecin traitant ou de votre oncologue.

    Le Centre Jean Perrin a une Consultation Douleur, structure douleur chronique labellisée par l’ARS. Qui travaille en lien avec le CETD (Centre d’évaluation et de traitement de a douleur) du CHU.

     

    Sur le plan institutionnel, il existe un CLUD (Comité de Lutte contre la Douleur) qui imprime une culture de la prise en charge de la douleur en la développant et la coordonnant au sein de l’établissement.

    La consultation Douleur du Centre Jean Perrin participe également aux réunions et aux travaux du CLUD du CHU.

    L’activité de la consultation douleur comprend des consultations externes, des avis auprès des équipes de l’établissement des consultations en interne, un hôpital de jour douleur pour certains traitements antalgiques.

    Et aussi une consultation douleur commune Rhumato-cancérologie avec un médecin algologue et rhumatologue du CETD du CHU, 1 fois/mois.

    Il existe des Réunions de concertation pluridisciplinaires pour la prise en charge de la douleur :

    • Une RCP Os et cancer qui comprend un médecin douleur, un radiologue, un neuroradiologue, un rhumatologue, un radiothérapeute, un neurochirurgien, u orthopédiste, un médecin de médecine nucléaire ,  pour les douleurs en lien avec une atteinte osseuse
    • Une RCP douleur avec le CETD du CHU (médecins douleur, infirmiers, psychologues) pour des douleurs plus complexes
    • La participation possible à une RCP régionale avec le Centre Léon Bérard pour les douleurs rebelles, qui comprend des médecins douleur, radiologues, neurologues, anesthésistes, psychologues et infirmiers
  • Accompagnement social

    Le service social est spécialisé dans l’accompagnement en cancérologie. Deux assistantes sociales informent et orientent les malades en cours de traitement ainsi que leurs proches. Elles les aident à faire face aux difficultés engendrées par la maladie en recherchant des solutions adaptées.

    Pour faciliter le parcours de soins, les assistantes sociales sont une interface entre l'hôpital et les institutions médico-sociales et administratives.

    Le service social est également sollicité par les partenaires pour apporter son expertise.

    Pour en savoir d'avantage, la journée d'Étienne est disponible sur YouTube.

  • Psycho-oncologie

    Le cancer bouleverse souvent les repères de la vie quotidienne. Les patients peuvent avoir des moments de souffrance morale, de perte de confiance, d’anxiété ; ce sont des signes réactionnels légitimes face à cette expérience.

    Afin de vous accompagnez, une équipe composée d’un médecin psychiatre et de 5 psychologues est à votre disposition ainsi que pour vos proches.

  • Nutrition

    En cancérologie, l'optimisation de l'état nutritionnel est primordiale.
    L'équipe de nutrition, composée de diététiciennes et d'un médecin, vous accompagne pour évaluer, adapter et améliorer votre alimentation afin d'optimiser votre prise en charge au Centre qui vous soyez hospitalisé(e) ou en service ambulatoire.

    Sur prescription médicale, un diagnostic diététique définit la prise en charge la plus appropriée pour chaque patient en passant de l'évaluation de vos apports à l'élaboration d'un programme diététique individualisé.

    Par ailleurs, l'équipe travaille quotidiennement à l'amélioration et l'innovation en matiére de prise en charge comme en témoigne le projet "Bien manger pour bien soigner". Ce projet a pour objectif de vous accompagner tout au long de votre parcours à l’aide d’un livret d’information, d’ateliers diététiques et d’ateliers culinaires.

  • Kinésithérapie et Activité Physique Adaptée

    La kinésithérapie en cancérologie prend en compte la répercussion du cancer sur l’organisme. Celle-ci peut avoir un impact sur les fonctions locomotrices, neurologiques, respiratoires, vasculaires. Sur prescription médicale et suite à un diagnostic kinésithérapeutique, un masseur-kinésithérapeute définit la prise en charge la plus appropriée pour chaque patient et l’oriente vers l’activité physique adaptée, et/ou vers des séances de kinésithérapie.

    L'activité physique adaptée et régulière est considérée aujourd'hui comme une thérapie non-médicamenteuse, dispensée par un professionnel formé en cancérologie.

    Elle possède de nombreux bienfaits : 

    • aide à surmonter les difficultés de vie induites par la maladie
    • diminue la fatigue et les effets secondaires des traitements 
    • améliore le sommeil
    • aide à maintenir la composition corporelle: le poids stable et le tonus musculaire 
    • réduit le risque de déconditionnement physique
    • diminue l'état anxio-depressif

    Les séances d'activité physique sont dispensées au sein du Centre mais également par visioconférence.

    L'éducatrice médico-sportive établit un bilan de votre forme physique pour vous inscrire dans le programme "Cancer - mouvement souffle bien-être" dont le but est d'améliorer vos force, souplesse et équilibre grâce aux mouvements doux et adaptés à votre condition physique.

    Différences et points communs

    Les kinésithérapeutes :

    • proposent des soins spécifiques tels que le drainage lymphatique, pour les patients ayant bénéficié d’un curage ganglionnaire
    • proposent des prises en charge innovantes (nouveaux matériels, nouveaux protocoles…)
    • participent à la prise en charge palliative des patients en fin de vie

    L'éducatrice médico-sportive qui coordonne l’activité physique adaptée vous propose de découvrir des pratiques physiques adaptées (qui ne sont pas forcèment du sport), encadrées et adaptées à vos besoins. 

  • Soutien et bien être

    Onco-esthétique

    L’équipe d'onco-esthétique vous accompagne durant toutes les phases des traitements pour prendre soin de vous individuellement ou en ateliers .

    La socio-esthétique consiste à accompagner une personne malade pendant son parcours de soins et dans un projet de soins établis avec les équipes soignantes, médicales et soins de support. Elle participe à restaurer l’image de soi, au bien-être et au maintien d’un équilibre fragilisé par la maladie et les traitements.

    En faisant participer les sens, les soins apaisent, relaxent et dénouent les tensions physiques.

    Restaurer l’image de soi aide à se redonner confiance et facilite la relation avec autrui.

    Cette prise en charge gratuite s’adresse aux hommes et aux femmes durant tout leur parcours thérapeutique.
     

    En savoir plus

  • Consultations dédiées

    Vous avez également la possibilité de bénéficier d'une prise en charge spécifique grâce aux consultations suivantes : 

    • oncogériatrie : à compléter
    • stomathérapie : l’infirmierère-stomathérapeute reçoit en consultation tout patient pris en charge pour un cancer colorectal ou urologique nécessitant la pose d’une stomie. Elle l’accompagne avant et après l’opération, afin qu’il puisse retrouver une vie personnelle, familiale, professionnelle et sociale normale
    • dermatologie : le dermatologue réalise des consultations spécialisées durant lesquelles le patient est prise en charge pour des effets secondaires cutanés liés aux traitements. Très fréquents, ces effets secondaires peuvent être soulagés grâce à des traitements locaux. Ce suivi permanent des problèmes cutanés permet d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients tout au long de leur prise en charge
    • prise en charge du lymphoedème (angiologie) : à compléter
    • addictologie : à compléter
    • L’odontologie : deux missions principales, Prise en charge des ulcérations buccales dues au traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie et bilans bucco-dentaires avant la prescription de certains médicaments
  • Onco-Gériatrie

    L’onco-gériatrie associe l’expertise cancérologique à l’expertise gériatrique pour une prise en charge adaptée des patients de plus de 75 ans qui présentent un cancer. Le cancer est essentiellement une pathologie qui touche les plus  âgés. Chaque personne vieillit différemment, il est donc nécessaire de personnaliser les traitements des plus âgés et de les adapter à leur physique, à leur autonomie, à leur manière de vivre, à leur environnement et bien sûr à leur souhait.

    Le médecin traitement ou le spécialiste peuvent nous contacter pour organiser votre consultation lors de la découverte de la maladie, pour un suivi, ou en cas de doute sur l’arrêt des traitements par exemple.

L’Espace de Rencontres et d’Information - ERI®

L’ERI® est un lieu privilégié pour les patients et leurs proches. Vous trouverez un accueil convivial, une présence, une écoute attentive, vous pouvez aussi simplement prendre le temps d’échanger ou faire une pause quelques instants.

Des ateliers thématiques, des conférences, des animations et des rencontres-débats, en collaboration avec des professionnels ou associations, sont proposés régulièrement. Le planning et les modalités d’inscription aux ateliers sont consultables au panneau d’affichage de l’ERI® (rez-de-chaussée).

En savoir plus

Localisation

Equipes médicales

À voir aussi