Le laboratoire OncoGènAuvergne est un laboratoire d’examens spécialisé en biologie. Il rassemble sur un plateau technique toutes les compétences et outils de diagnostic biologique nécessaires à la prise en charge optimale des patients. Il rend possible la construction d’un projet thérapeutique personnalisé pour chaque patient en déterminant ses caractéristiques génétiques, physiologiques et la « carte d’identité biologique » de la tumeur.

Dans cette page

Ce qu’il faut savoir

Le laboratoire OncoGènAuvergne, laboratoire de biologie médicale, a été créé en 1988 au Centre Jean PERRIN. Il comprend 2 unités fonctionnelles :

  • l’unité d’oncogénétique, dirigée par le Pr Yves Jean BIGNON
  • l’unité de pathologie, dirigée par le Dr Lucie TIXIER

Consultez l’organigramme en cliquant ici.

Le LBM OncoGènAuvergne est accrédité selon la norme NF EN ISO 15189
Accréditation n° 8-3541.

Portée d’accréditation disponible sur www.cofrac.fr 

 

Pour en savoir plus, consultez le manuel qualité du laboratoire.

Prélèvement biologique

À l'occasion d'un examen ou d'une intervention chirurgicale, un prélèvement peut être réalisé par votre médecin. Transmis aux services d'anatomopathologie ou de biologie, il permettra de préciser le diagnostic de la tumeur ou améliorer votre prise en charge.

Effectuée dans votre intérêt, cette analyse est déterminante pour l'orientation future des soins dont vous allez bénéficier. Après analyse, votre échantillon sera conservé sans limite de durée dans un lieu de stockage du Centre Jean PERRIN : le Centre de Ressources Biologiques. Le Centre a reçu les autorisations réglementaires et son objectif est de conserver les échantillons biologiques, ainsi que le traitement informatique des données anonymisées qui y sont associées.

Les données informatiques concernant les patients sont soumises au secret médical et sont strictement confidentielles. Conformément à la réglementation en vigueur, le laboratoire déclare la gestion informatique des dossiers patients à la CNIL.

Consultez le manuel de prélèvement en cliquant ici.

L’unité d’Oncogénétique

Près de 5 % des cancers diagnostiqués sont liés à la présence d’altérations génétiques et, à ce jour, plus de 80 gènes de prédisposition génétique ont été identifiés. Ces altérations, transmissibles à la descendance, peuvent être recherchées chez des personnes dont les antécédents médicaux, personnels et/ou familiaux, sont évocateurs d'une forme héréditaire de cancer.

Les principaux diagnostics recherchés

  • Prédispositions aux cancers du sein et/ou de l’ovaire
  • Prédispositions aux cancers du tube digestif
  • Prédispositions aux cancers du rein
  • Prédispositions aux tumeurs neuro-endocrines
  • Syndrome de Werner (Centre de Référence Européen)

Les activités

Dans le cadre du dispositif national d’oncogénétique, notre laboratoire prend en charge la réalisation et l’analyse des tests génétiques prescrits au Centre Jean PERRIN lors des consultations d’oncogénétique mais aussi par d’autres prescripteurs sur le territoire national.

Le laboratoire analyse et interprète en routine environ 50 gènes (par panel) de prédisposition héréditaires au cancer. Il analyse également les prélèvements tumoraux à la recherche d’anomalies génétiques permettant d’adapter le traitement du cancer dans le cadre d’une médecine personnalisée.

Membre de réseaux experts

Il fait également partie du groupement de coopération sanitaire AURAGEN qui effectue des analyses de l’ensemble du génome à visée diagnostique et thérapeutique.

L’unité de Pathologie

L’unité a pour mission de rendre des diagnostics, d’évaluer les pronostics et de donner des facteurs prédictifs pour la prise en charge thérapeutique des patients du Centre mais aussi d’autres structures. Elle exerce également une activité de recours pour les seconds avis de diagnostic en pathologie gynécologique et mammaire. C’est un centre expert référent pour les réseaux sarcome, tumeurs rares de l’ovaire et tumeurs du péritoine.

En plus d’être un centre référent pour la Fish HER2, l’unité utilise d’autres techniques en routine pour le diagnostic des sarcomes. Elle abrite une partie de la plateforme de diagnostic moléculaire somatique (poumon, côlon, mélanome) labellisée INCa pour RAS, EGFR, BRAF, EML4/ALK et marqueurs émergents.

Les médecins pathologistes réalisent des tests de signatures moléculaires pour les patients atteints d’un cancer du sein invasif. Le but est de pouvoir aider la prise de décision thérapeutique pour les patients avec un cancer du sein invasif, récepteurs hormonaux positifs, HER2 négatif. Ces signatures moléculaires sont notamment les tests Endoprédict et PROSIGNA.

Qu’est-ce qu’un examen anatomopathologique ?

Un examen anatomopathologique correspond à l'analyse des tissus prélevés lors d'une biopsie ou retirés lors d'une chirurgie. Cette analyse est faite au microscope, par un pathologiste.